Passer directement au contenu Ouvrir ou fermer le menu

Intercommunale de Soins Spécialisés de Liège - Comment pouvons-nous vous aider ?

Initiative d'habitations protégées

De quoi s'agit-il?

Les initiatives d’habitations protégées sont des habitations qui répondent aux critères du Ministère de la Santé. Maisons ordinaires disposant de 3 à 7 places, elles sont disséminées sur le territoire de la Ville de Liège surtout, sans aucun signe distinctif particulier.

Elles sont un lieu d'hébergement et d'accompagnement de personnes qui ne nécessitent pas un traitement continu en hôpital psychiatrique. Les résidents nécessitent cependant, du fait d'un problèmatique psychiatrique chronique, de poursuivre leur parcours thérapeutique en particulier dans le rapport à leur symptôme résiduel et d'être aidés dans leur milieu de vie et de logement, pour l'acquisition d'aptitudes personnelles et sociales à gérer son quotidien. Le séjour dans une habitation protégée est soumis à une convention et un projet thérapeutique.

Notre mission:

Un accompagnement pluridisciplinaire (éducateurs, assistants sociaux, ergothérapeutes, psychologue, psychiatre et coordinateur) pour une prise en charge globale de la personne. Accompagner l’habitant à retrouver sa capacité à gérer son traitement, ses relations avec les autres, son quotidien, mettre en place un projet thérapeutique individualisé et l’accompagner dans son projet de réinsertion sociale dans la perspective d'une vie plus autonome.

Pour qui?

La population ciblée : des adultes hommes et femmes présentant une pathologie psychiatrique en voie de stabilisation nécessitant un accompagnement pour une meilleure intégration dans le milieu de vie

En d'autres mots...

Dans nos 15  maisons, chaque habitant dispose d'une chambre personnelle et d'infrastructures communes. La possibilité est offerte au résident en fin de séjour de profiter d'un suivi dans son logement propre.  (maximum de 10 places d'habitation protégée individuelle)
Les accompagnants forment une équipe pluridisciplinaire. Hormis les week-ends et les jours fériés, il y a une présence quotidienne dans les maisons.  Un service de garde répond aux appels urgents.

L'accompagnement est communautaire ou personnel, selon les besoins et les désirs de chacun.  Les habitants participent à deux réunions, l'une d'organisation, l'autre d'intervision.

Que faut-il?

Par rapport à soi-même

Outre le motif psychiatrique, les candidats doivent avoir une motivation certaine, qui suppose une conscience de leurs problèmes et un désir de développer son autonomie.

Par rapport à la maison

Le logement et le ménage supposent un minimum d'acquis en autonomie journalièr. La situation financière doit permettre lepayement des quotes-parts locatives.

Par rapport aux autres

Capacité de créer et maintenir un lien à l’autre, de respecter la collectivité, les personnes.

Adhérer :

  • à la convention de séjour, au règlement d’ordre intérieur et à un contrat d’accompagnement thérapeutique.
  • au traitement et prévoir un suivi médico-psycho-social en concertation avec les IHP. (Ex : être suivi par un psychiatre)
  • Etre en ordre d’un point de vue social (mutuelle, C.I, permis de séjour, revenu minimum,etc.)

Pour entrer

Toute personne souhaitant bénéficier de notre offre thérapeutique doit remplir un dossier de candidature (disponible sur demande via les coordinateurs: cf. ci-dessous), avec le soutien d'intervenants psycho-médico-sociaux. S’en suit une rencontre un intervenant de l'équipepuis le médecin. .

Une fois la candidature acceptée par l'équipe pluridisciplinaire, la personne participe à des activités spécifiques de préparation à l’intégration en IHP. Si cette intégration s'avère possible, le candidat intègre une maison dès qu'une place est disponible.

Informations supplémentaires